MAUVAISES GRAINES

PHILIPPE GAUTHIER | CREATION JEUNE PUBLIC MAI 2022 | MISE-EN-SCENE DE BENOIT PEILLON

Un spectacle hors les murs (parcs, prés, cours d’école, etc.) et sur les plateaux de théâtre : Agenda

Résumé

Léa, treize ans, s’est construit une cabane en pleine forêt, c’est là qu’elle vit. C’est là qu’elle vient se réfugier. Alors, pas question qu’on vienne la raser, et les arbres, et la forêt ! Et tout ça, pour quoi ? Pour construire une ZTTM ! Une Zone Très Très Moche : centre commercial et un parking ! Ils ont perdu la tête ou quoi ? Léa va résister, faire des pancartes, créer des pièges pour empêcher les gens de pénétrer dans son domaine et détruire la forêt. Mais toute seule, elle n’y arrivera pas. Ca tombe bien, elle a deux copains. Mais seront-ils prêts à s’engager à ses côtés ? Et comment ?

NOTE D’intention

A la lecture de la dernière pièce de Philippe Gauthier Mauvaises Graines (2020) résonnent en moi de nombreuses discussions abordées durant mes rencontres avec des adolescents.

Les questions de la protection de la planète, du vivre ensemble sont des questions importantes aujourd’hui. D’autant plus qu’elles sont chargées de la peur d’un avenir incertain et de l’annonce par les médias d’une «crise» qui n’en finit pas de venir. Sans cesse alimentés par des informations-catastrophes, l’horizon de la jeunesse se résume à étudier, trouver un travail, sauver la planète. Autant de responsabilités lourdes à porter pour les adultes de demain.

Mauvaises Graines, raconte le parcours de :

Trois adolescents « en transition » qui cherchent à trouver leur place dans le monde en s’engageant et en essayant de se faire entendre.

Trois individualités qui se cherchent, se perdent, se radicalisent, se fondent dans la masse.

Trois parcours qui nous racontent la difficulté de trouver sa place, à être à sa place, à se faire entendre et à exprimer ses peurs, ses rêves, ses joies et ses colères.

Où est l’espoir ? Où est le rêve ?
Quelle place pouvons-nous laisser à la désobéissance pour ouvrir une porte au monde des possibles ?
Que pouvons-nous (ré)inventer ?

EQUIPE

Mise en scène : Benoit Peillon
Scénographie : Priscille Du Manoir, Benoit Bret, Luc Barbarin
Créa. végétale : Lycée horticole de Pressin – St Genis Laval
Créa. Lumière : Alexandre Bazan
Créa. son : Clément Sandrin
Créa. costumes : Marie-Pierre Morel-Lab
Jeu :
Pauline Coffre, Léonie Kerckaert, Maxime Ubaud
Violoncelle : Marceau Beyer
Régie générale : Justine Nahon
Production :
Helia Ronat-Mallié et Nathalie Coste
EAC :
Léa Bresson

Le spectacle Mauvaises Graines prendra 2 formes :

•Une forme extérieure, qui sera jouée dans les bois, prairie, les parcs, les cours d’écoles

•Une forme pour la scène avec un décor « vivant »

La cabane, élément principal de la scénographie du spectacle pourra être construite par, pour et avec les futurs spectateurs du territoire où le spectacle sera accueilli.

« De toute façon, on ne nous écoute jamais »
« Les adultes, ils vont nous laisser un monde détruit »
« Comment on peut faire, nous pour être entendu ? »
« Mes parents disent que je n’aurai pas de travail, pas de retraite et que la planète va brûler »

Comment la jeunesse d’aujourd’hui peut-elle se faire entendre ?
Comment peut-elle avoir un rôle à jouer sur l’avenir du monde ?

 

Coproduction : La Compagnie Institout est associée au théâtre du Vellein, Scènes de la CAPI-Isère / Espace 600, Scène Conventionnée Arts, Enfance, Jeunesse, Grenoble / Le Vellein, Scènes de la CAPI- Isère / Malraux, Scène Nationale de Chambéry, Savoie (73) / Monistrol-sur-Loire (43) / Groupe des 20 Auvergne Rhône Alpes

Avec l’aide à la création de la DRAC Auvergne Rhône Alpes, de la région Auvergne Rhône Alpes et du département de l’Isère. /Avec le soutien de la SPEDIDAM, l’ADAMI et le Pot au Noir (38) « LA SPEDIDAM est une société de perception et de distribution qui gère les droits des artistes interprètes en matière d’enregistrement, de diffusion et de réutilisation des prestations enregistrées ».

Partenariat végétal : Lycée horticole Pressin de St Genis Laval et du Lycée horticole Costa de Beauregard à Chambéry / Partenariat architectural : Collectif Pourquoi Pas !?

UN PROJET EN DIPTYQUE

Ce spectacle s’inscrit au sein d’un projet en diptyque que nous lançons sur 4 ans, autour de la désobéissance et de l’engagement des adolescents. Nous tenterons par le théâtre de créer pour eux, et avec eux des utopies, des rêves et de l’espoir en prenant le temps d’écouter ceux qui sont arrivés après nous dans le monde. 

➽ De ce diptyque naîtra deux spectacles :

  • Mauvaises Graines de Philippe Gauthier en Avril 2022 
  • Ce qui nous rend vivants (titre provisoire)  (commande d’écriture) en Novembre 2024
Teaser de Mauvaises Graines